SBC67-1 vs Hilsenheim

29 novembre 2016 - 11:16

Hier, l'équipe 1 du SBC67 s'est rendue à Hilsenheim, voir nos voisins, amis et futurs partenaires d'organisation de tournoi : LES CRAQUETTES DU RIED. Par cette froide nuit d'hi... d'automne, nous nous partîmes 500... pardon, nous nous vîmes 10 en arrivant au port... enfin, à la salle. Cette soirée s'annonçant disputée et haletante, c'est une jolie composition que nous avait sorti notre chef d'orchestre (non sans mal, il faut bien l'avouer, mais les meilleurs morceaux s'accouchent parfois dans la douleur !).

L'introduction de cette soirée se joue sur les Double Hommes et c'est un peu la version sportive de "Encore et Encore" de Francis Cabrel... :

" [...] Pas la même compo que la fois d'avant 
Les mêmes terrains deux fois trop grands 
Et tu joues toujours dans les couloirs 
Tu t'arranges pour éviter les lignes noires 
Mais ça continue encore et encore 
C'est que le début d'accord, d'accord... 
Quelque chose vient de tomber 
Sur les lames de leur plancher 
C'est toujours le même amorti qui passe 
Vous êtes tous seuls dans l'espace 
Et y'a personne devant...personne... [...] "

=> Alex le Vieux associé à Max et Pascal associé à Alex le Jeune gagnent leurs matchs en 3 sets. 0/2

Pour les filles, c'est une autre partition qui se joue, et là on est plutôt "Cool" de Kendji Girac.. (oui... je sais... no comment)... :

" [...] Mais on la joue cool, cool, cool
C'est vrai qu'on n’aime pas cavaler

Et ça roule, roule, roule
Même sans savoir où se placer
on la joue cool, cool, cool
On n’a pas l'intention de changer
Et ça roule, roule, roule
Avec ceux qui nous aiment [...] "

=> Claire et Christelle remportent leur match en 2 sets. 0/3

On continue avec les Simples Hommes, et comme les meilleures chansons sont souvent les mêmes accords joués plus vite ou plus lentement... bah on fait pareil au bad...

Greg pour le Simple Homme 1 et Alex pour le 3 montent dans l'arène plein de hargne et de confiance.... ou pas hein, et très rapidement, on a l'impression d'entendre une nouvelle version de "Savoir Aimer" de Florent Pagny...

" [...] Mais savoir donner, 
Donner sans reprendre, 
Ne rien faire que prendre 
Apprendre à donner, 
Dégager sans attendre, 
Toujours vouloir tout prendre, 
Apprendre à servir, 
Rien que pour le geste, 
Sans vouloir le reste 
Et apprendre à Suivre 
Et s'en aller. [...] "

Vous l'aurez compris, ils perdent tous les deux en 2 sets. 2/3

Pour Claire, après une course de 15 bornes la veille (SIC), la voilà de retour sur le terrain après le Double Dames. Et contrairement aux garçons, on peut dire que "Les Sunlights des Tropiques"... :

" [...] Viens jouer, 
Sous les sunlights des tropiques 
Le jeu se raconte en musique 
On a toute la nuit pour jouer 
En attendant viens t’amuser 
Quelques gestes accrobatiques 
Ça fait quelque chose de magique 
Y a rien à  faire qu'à smasher 
Prends-moi la main viens jouer [...] " 

Elle apporte le 4ème point en 2 sets. 2/4

Pour le Simple Homme 2, c'est Max qui s'y colle... et comme pour le Double Hommes... on ne peut pas dire que c'était une musique de chambre, douce et tranquille, on était plutôt dans le mode rock, genre "Je rêvais d'un autre monde"... :

" [...] Quelque chose en toi ne tourne pas rond 
Un je-ne-sais-quoi qui nous laisse con 
Quelque chose en toi ne tourne pas rond 
Mais autour de toi, tout tourne si rond 
Mais on aime encore mieux ça 
On préfère ça
Oui on aime encore mieux ça
Car c'est vraiment toi 
Et rien d'autre que toi 
Oui rien d'autre que toi 
Que toi 
Non rien d'autre que toi  [...] "

Après avoir écarté 2 volants de match, il apporte le point de la victoire. 2/5

En mixte, la partition n'est pas non plus de tout repos. Alex le Vieux et Ingrid sont associés pour la 3ème fois et contrairement aux 2 premiers matchs, les choses ne sont pas aussi faciles, on se retrouve dans un remake de "Éteints la lumière" d'Axel Bauer :

" [...] À force de le voir, on ne le voyait plus
À tant vouloir y croire, on n'y croyait plus
Et ne laisses pas, si tu n'es pas sûr
Loin, loin de toi, je te dis tout bas
Cette petite aventure
Va tourner en déconfiture
Laisse-le moi
Changes de manière
Montre-leur ton côté sombre
On va y arriver sans encombre
Vas-y accélère,
Dégage à l'arrière
Tout s'éclaire [...] "

Ils terminent la soirée en remportant le 6ème point en 3 sets. 2/6

Une chouette soirée, des adversaires sympas et accueillants, comme d'hab' ! L'équipe consolide sa place au classement... Don't stop us now (Queen) !

Commentaires

Le Summer Break prend la parole !

14 mai 2017 10:13

Le Summer Break prend la parole !
Comme depuis la création du SBC67, Azur FM nous fait le plaisir de nous suivre pour cet événement ! A bientôt sur les ondes  Lire la suite